Veille sociale pour Personnel SOL HOP! BRIT AIR…

image001

L’heure est grave et il n’est pas question de disparaître sans se battre pour notre avenir.

Les personnels Sol de Morlaix donnent le ton sur les annonces à venir et ne comptent pas en rester là.  Le management Hop! BRIT AIR, c’est désormais un manque de pugnacité pour garder de l’activité sur Morlaix.

Une intersyndicale dont la CFDT s’est formée pour ne parler que d’une seule voix et alerter ainsi les politiques de la région sur la disparition des emplois BRIT AIR sur MORLAIX.

Avec les annonces attendues lors du prochain comité d’entreprise le 16 juillet 2015, les cartes de la future restructuration/fusion vont être annoncées. Qui fera quoi au sein de HOP! et sur quel lieu géographique seront unifiés les différents services. Sans illusion, il n’y aura pas de place pour tout le monde.

Déjà dans ce brouhaha, les effectifs restants sont découragés par la charge de travail qui est retombée sur eux. Prenons juste l’exemple de  l’outil SABRE qui est très gourmand en effectif par rapport à NETLINE or HOP! BRIT AIR n’a pas été dimensionné pour utiliser SABRE comme chez HOP! REGIONAL. Beaucoup de saisie manuelle et pas assez de personnel pour le faire!!! Les salariés sont à bout de nerfs.

Salariés de tous bords, tenez -vous prêts à réagir le moment venu. Nos emplois sont directement menacés, il n’y a plus aucun doute sur ce point.

Prochain rendez vous, nous serons reçus pas la direction ce lundi 6 juillet 2015 dans le cadre de cette veille sociale.

2015-07.01 veille sociale

NA…Zéro

aDans la série des mauvaises nouvelles on n’en n’est plus à une près! La deuxième réunion de NAO n’a laissé qu’un seul dispositif, celui d’une augmentation individuelle des personnels Sol, donc pour ainsi dire, RIEN.

Les modalités de la déclinaison de ces augmentations ne sont pas encore définies, sujet à polémique (comme chaque année).

Une NAO nulle, un DG qui essaie d’apaiser les esprits dans le Hall de MXN sans grand succès, et une réunion extraordinaire du comité d’entreprise prévue le 16 juillet 2015.

L’heure est grave.

Du côté salariés du site de MXN, ils se sentent dans un bateau ivre avec la conviction d’un démantèlement proche.

Les cadres sont sans réelles directives, sans visibilité pour conduire les équipes, chacun se tient dans l’attente de cette réunion du 16 juillet 2015 qui devrait nous matraquer sur notre sort, tant sur l’emploi que sur la future répartition  géographique des métiers.

La direction de HOP! est entrée dans une nouvelle phase de réduction de coûts en regroupant, pour ne pas dire en supprimant,  les triplons des fonctions « support » avec le regroupement des 3 BU.

Une seule paie, une DRH, un CCO, etc.. quasiment aucun service ne sera épargné.

Quel métier restera à MXN, nous ne le savons pas encore mais nous savons que c’est bien Morlaix qui va payer le plus cher tribu.

A la CFDT nous pensons que dans un premier temps cela va insidieusement prendre une forme de mise à disposition, pour finir par une invitation plus ou moins forcée avec coup pied dans le Q à la mobilité géographique : en gros tu acceptes d’aller bosser sur Paris, Nantes ou tu dégages.

PDV et PSE seront en parallèle avancés  par la direction pour inciter au départ ou s’affranchir d’un reclassement de tous.

C’est un séisme social, la très grande majorité les salariés de Morlaix sont attachés à leur région et pour cause, ils y sont depuis plusieurs décennies et y ont construit LEUR VIE.

Le bassin d’emploi de Morlaix va encore en prendre encore un coup, emplois directs et indirects.

Les catégories PS et PNC BRIT AIR étaient les premières du groupe à s’engager pour TRANSFORM 2015, et les seules à l’avoir fait avec de vraies économies chiffrées précisément sans aucun artifices de présentation.

Des suppressions de postes pour le PS de MXN (déjà touché en plein fouet à un tel point que certains services n’arrivent plus à suivre les cadences) et 12% de productivité pour les PNC (en plus des 15% déjà réclamés soit 27 %) : voilà les propositions de la direction de HOP!

Aujourd’hui AF part en procès pour ceux qui n’ont pas fait les 20% d’efforts sur le coût du travail (ils sont à 12%), alors avant de venir nous chercher, qu’ils règlent les disparités d’efforts entre catégories!!!

C’est aussi pour cette raison que nous sommes persuadés d’avoir eu raison de nous engager et de gagner 2 ans de travail et d’emploi en freinant le passage du rouleau compresseur HOP!.

Sans ces accords PS et PNC, le rouleau compresseur nous serait passé dessus en 2013 : deux ans ce n’est pas beaucoup mais c’est mieux que rien.

Selon nous à la CFDT, la deuxième offensive avec le  projet PERFORM 2020 ne doit pas nous toucher avant d’avoir rétabli l’équité des efforts dans le groupe, ce qui n’est pas gagné.

Si la direction s’acharne, elle devra compter sur nos moyens de résistance, salariés HOP! DB tenez-vous prêts car aujourd’hui nous n’avons plus rien à perdre.

Tous concernés, nous devrons réunir les forces en présence pour durer au maximum dans nos emplois, pour que chacun puisse trouver une issue digne, avec une priorité à l’emploi local.

Les PNC du futur…

Engaged-Co-Workers-Need-Trust-in-a-Good-Leader-2Avant d’être présenté aux PNC, la procédure légale impose une présentation du PDV PNC HOP! BRIT AIR  aux élus du comité d’entreprise.

Cette présentation est prévue ce mois de juin avec un retard de 15 jours.

La CFDT précise que ce projet de réduction des effectifs PNC (une vingtaine) dans le cadre d’un PDV est une volonté unilatérale de la direction, autant vous dire que son contenu se passera de l’aval de la CFDT et des autres syndicats.

Pour faire simple, les PNC volontaires au départ pourront prétendre à un mois de salaire par année d’ancienneté + 6 mois soit, à l’identique de ce qui était proposé aux PNT.

Pour les PNC éligibles à la pension CRPN, ils devront avoir un projet professionnel pour toucher ce montant ou alors ce sera les indemnités de départ à la retraite +2 mois.

Les billets GP seront soumis à quota en fonction de l’ancienneté compagnie. Chacun appréciera la maigreur du dispositif selon sa situation personnelle.

Inutile de se précipiter pour postuler au départ, ils n’interviendront pas avant le mois d’octobre 2015 au plus tôt.

Le PDV PNC laisse supposer une nouvelle chute de l’activité pour HOP! BRIT AIR à l’hiver 2015/2016, d’autant que les airbus Air France vont entrer dans le futur programme d’activité de HOP! (principalement sur ORY où on doit s’attendre à un hiver encore plus rigoureux que le précèdent).

Quel est donc le devenir du type d’activité dans le transport Régional court courrier?

Notre activité se densifie en saison IATA été, aussi, si nous baissons en effectif PNC cet hiver comment compenser les besoins en effectif PNC pour l’été 2016/2017?

La piste de l’embauche de PNC en CDD de type saisonnier pourrait devenir la norme des employeurs de l’aérien comme c’est déjà le cas chez nos collègues de HOP! AIRLINAIR et HOP! REGIONAL.

Le métier de PNC se précarise de plus en plus et il sera toujours plus difficile d’exercer cette profession dans la durée et de faire carrière.

La CFDT travaille actuellement en interne sur des pistes de réflexion pour pérenniser l’emploi du PNC embauché et pour éviter de tomber dans le travers d’un système précaire qui tend à se généraliser.

Le débat est ouvert à tous les salariés du groupe…